Annotations d’un lieu

IMG_1800
Annotation 1 – Parvis de la BNF Paris, juin 2011

Les Annotations d’un lieu  sont  des pièces de musique électroniques et/ou instrumentales composées pour lieux sur lesquels elles sont jouées. Ce sont initialement des pièces solistes, interprétées  au moyen de dispositifs  aisément transportables: petits claviers midi, capteur de mouvements, de pression, de positions, manettes Wii, etc.. , l’outil de diffusion pouvant varier du simple amplificateur portatif à des dispositifs plus complexes de multidiffusion, fixes ou mobiles dans le cas de pièces itinérantes.

Leur mode d’élaboration relève à la fois de l’improvisation et de l’oeuvre ouverte, genre littéraire et musical privilégiant la notion de mobilité, apparu et en Europe  et aux Etats Unis à partir des années 50/60 du XXe siècle. Chaque pièce contient dans ses matériaux, sa structure ou son mode de présentation, plusieurs éléments (sonores, visuels, thématiques)  apparentés au site de l’interprétation. Chaque intervention se fait spontanément, sans qu’aucun public ne soit averti de son occurrence.

La première Annotation a eu lieu en Mai 2011 sur l’esplanade de la BNF, à Paris. Les suivantes ont pris pour cadres les parcs de Belleville ville et de Bercy, et à nouveau la BNF; puis, avec la complicité des éditions Le Tripode et de La Muse en circuit, l’Annotation 6 s’est construite autours de l’ Ode à la ligne 29 des autobus parisiens de Jacques Roubaud, plus précisément ses strophes onze et douze, dédiées au Quartier de L’Horloge et au Centre Georges Pompidou.

En 2014, deux nouvelles interventions au parc de Belleville, les Annotations 7.1 et 7.2, ont eu lieu cette fois en duo avec la contrebassiste Margot Cache, puis trois autres en 2016, 2017 et 2019 . La dernière en date a vu le jour en mai 2020 au Square du Nouveau Belleville, groupe d’immeubles du XXe arrondissement de Paris.

Ces pièces, que je conçois aussi comme des esquisses de plein air, ont connu plusieurs extensions dans le cadre de concerts, conférences et festivals. Par exemple, l’Annotation 3 a fourni l’essentiel des matériaux des Pièces Jointes (pour violon et violon midi) et des Pièces Rapportées (duos pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, tablette graphique et manette Wii) , créées  en mars 2012 au Festival Aspect des Musiques Actuelles à Caen.

De son côté, l’Annotation 6 existe en deux types de versions: l’une d’extérieur, créée 2012 dans le Quartier de l’Horloge, l’autre, destinée au concert, créée la même anné au Petit Palais et au Centre Georges Pompidou. Une autre série de performances dérivées du texte de Roubaud ont eu lieu à l’occasion du Printemps des poètes 2013. Enfin, une nouvelle version de concert de l’Annotation 6 , pour sampler, manettes Wii et multi-diffusion a été créée en juin 2014 dans le cadre d’un concert de l’INA-GRM à la maison de la Radio.

Une importante bifurcation s’annonce avec les diverses versions de  l‘Annotation 8 (Parc de Belleville 2016-2022) qui, contrairement aux sorties précédentes, est faite de séquences  déjà enregistrées, et non plus seulement de pièces interprétées par un soliste. Plus concrètement, de petits groupes  de personnes traversent les allées du parc munis de haut-parleurs portatifs, chaque haut parleur diffusant une des pistes constituant une polyphonie à géométrie  variable. La notion de mobilité, présente depuis le commencement  du projet des Annotations d’un lieu se retrouve ainsi explorée au sens le plus littéral du terme.

Dernier opus de la série, L’Annotation 9 a été composée pendant la période du premier confinement lié à la crise du Coronavirus et diffusée au mois de mai 2020 par la fenêtre du premier étage du 11, square du Nouveau Belleville. D’autres volets de la série sont en cours de préparation, notamment une nouvelle version de l’Annotation8

Prolongement des Annotations d’un lieu: en juillet 2020 a été inauguré Circulation: un nouveau cycle de déambulations musicales constituées elles aussi de pistes sonores diffusées sur haut-parleurs mobiles portés cette fois par  un groupe de cinq personnes traversant à vélo le quartier Belleville-Ménilmontant.

Leave a Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s